Pourquoi l’audition baisse-t-elle progressivement ?

Dans la grande majorité des cas, les troubles de l’audition sont liés au vieillissement naturel de l’oreille. Il s’agit alors du phénomène de presbyacousie, l’équivalent de la presbytie pour la vue.

En France, la baisse de l’audition touche environ 30% des Français après l’âge de 60 ans. Un pourcentage qui évolue avec l’âge et le vieillissement de l’oreille. Ainsi, après 70 ans, ce sont 40% des Français qui sont concernés par les troubles de l’audition.

Des troubles de l'audition apparaissent progressivement avec l'âge

Il faut savoir que dès 50 ans, nos cellules sensorielles ont tendance à disparaître progressivement. Cela a pour conséquences d’entraîner une non-perception de certaines fréquences sonores. Il s’agit donc, au début, d’une gêne mineure mais qui augmente avec les années, le nombre de sons mal perçus allant crescendo.

C’est un phénomène progressif, donc difficile à percevoir. Mais sans prise en charge adaptée, même la plus légère des pertes auditives va s’accentuer petit à petit jusqu’à devenir irrémédiable et handicapante.

Ainsi, au fur et à mesure que disparaissent les cellules ciliées, le cerveau se trouve de moins en moins stimulé. La baisse progressive de l’audition peut donc entraîner la diminution des capacités cérébrales et susciter le développement de maladies comme Alzheimer.

Il est donc important de surveiller son audition, surtout avec l’âge, grâce à un test auditif.

Source : auditionconseil.fr